Christian Dior : « Mes robes font de chaque femme une princesse »

Publié le 17.07.2017
C’est en 1947 que le couturier français Christian Dior présente son premier défilé à Paris, baptisé New Look, marquant la naissance d’une nouvelle silhouette féminine. Jusqu’au 7 janvier 2018, le musée des arts décoratifs consacre une exposition à la Maison Dior. 70 ans déjà !

Christian Dior : Couturier du rêve

Christian Dior : Couturier du rêve

Christian Dior - Couturier du rêve

Michal Pudelka, robe Baiser rouge, collection haute couture printemps-été 2017, modèle Ruth Bell

Christian Dior : Couturier du rêve

Roger viollet, robe Soirée brillante, collection haute couture automne-hiver 1955 (ligne Y), présentée lors de l’inauguration de l’exposition « Grands ébénistes et menuisiers parisiens du XvIIIe siècle », Pavillon de Marsan, Paris, 30 novembre 1955

Christian Dior : Couturier du rêve

Eugene Kammerman, le mannequin Renée Breton défilant dans le grand salon du 30, avenue Montaigne, Paris (1953)

Christian Dior : Couturier de rêve

Christopher Polk, Jennifer Lawrence recevant l’Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans le film Happiness Therapy (2013)

Son nom est synonyme de luxe à la française : Christian Dior (1905-1957) a révolutionné la haute-couture et le prêt-à-porter en seulement dix ans, de 1947 à 1957. Celui qui se destinait au métier d'architecte ouvre tout d'abord une galerie d’art à Paris, puis apprend le métier de modéliste chez Lucien Lelong. Ces expériences forge son œil et façonne ses goûts. Dans ce contexte d’après-guerre, de privation et de rationnement, Christian Dior n’a qu’une obsession, redonner de la joie, de l’élégance et de la beauté aux femmes.

La taille cintrée, les jupes amples et les épaules douces dessinent des femmes-fleurs qui vont incarner l’image même du luxe parisien. Brodés de tulle, drapés fourreau, traînes infinies en dentelle... Les robes de mariées de la Maison Dior, véritables sculptures textiles, déploient toute leur majesté. Le parcours s’achève dans le cadre somptueux de la nef, décorée telle une salle de bal pour une présentation des robes du soir les plus fastueuses, parmi lesquelles brillent de nombreuses créations réunies pour la première fois à Paris. Certaines ont été portées par des clientes célèbres qui ont contribué au rayonnement de la maison Christian Dior, de la princesse Grace de Monaco à Lady Diana, de Charlize Theron à jennifer Lawrence.

Aujourd’hui les stylistes Kris van Assche pour les collections homme, et Victoire de Castellane pour les collections de joaillerie et de haute joaillerie, perpétuent l’héritage légué par Christian Dior dans un même élan de modernité. C'est ce que montre l'exposition à travers les modèles exposés. Une succession de six galeries est dédiée aux différents directeurs artistiques qui se sont succédé. La célèbre silhouette du tailleur Bar, caractéristique du « New Look », inaugure cette traversée du temps.

> En savoir plus