Ouverture de la Seine musicale sur l'île Seguin

Publié le 20.04.2017
Récompensé du prix Nobel de littérature, Bob Dylan inaugure le 21 avril la Seine musicale de Boulogne-Billancourt, nouvelle salle posée sur l'île Seguin, l’île enchantée devenue Cité musicale.
© Shigeru Ban

Bob Dylan, un invité exceptionnel pour une inauguration de prestige. Premier parolier littéraire de l'histoire du rock, récompensé par le prix Nobel de littérature 2016, ce génie de la musique populaire américaine fera étape à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) pour inaugurer la toute nouvelle Seine musicale aménagée sur l’île Seguin. Une salle de concert de 1500 places conçue par l’architecte japonaisShigeru Ban (lauréat du prix Pritzker 2014) associé à Jean de Gastines avec qui il a déjà réalisé le Centre Pompidou-Metz (2009).

Transformer l’île Seguin, ancien lieu de production industrielle, en un lieu de création artistique : il aura fallu attendre près de 35 ans pour que cet ambitieux projet se concrétise. Deux années auront même été nécessaires pour concevoir la Voile, cet ouvrage en charpente métallique, support d’un écran de panneaux solaires photovoltaïques de mille mètres carrés. Avec deux salles, La Seine Musicale ambitionne de programmer toutes les musiques, contemporaines et classiques. L’auditorium accueille aussi en résidence l’Insula orchestra de Laurence Equilbey qui y donnera une série de concerts, ainsi que la Maîtrise des Hauts-de-Seine, chœur d’enfants de l’Opéra de Paris. La grande salle, d’une capacité variant de 4 000 à 6 000 spectateurs, privilégiera les grands spectacles relevant du théâtre musical et de la comédie musicale, l’un des axes importants de la programmation.

« C’est une île enchantée grâce à la proposition de voyages musicaux originaux, un «Musicircus» à la John Cage où toutes les musiques sonnent ensemble dans un même espace », explique ainsi Jean-Luc Choplin, Président du Comité de programmation et de direction artistique. Parmi les premières créations proposées après l’inauguration de ce lieu magique par Bob Dylan : une comédie musicale coproduite avec l’Opéra de Cape Town, « Tsotsi », tiré du film de Gavin Hood « My name is Tsotsi ». Et, en cours de développement : des projets avec l’Afrique de l’ouest, Bollywood, et le Brésil !

> Accédez à l'événement